next up previous
Item suivant: But:
Sommaire: Surveillance par SNMP d'un reseau
Item précédent: Surveillance par SNMP d'un reseau

Présentation:

Au Polygone CNRS de Grenoble nous avons un réseau en étoile. Devant chaque entité (laboratoire ou service) un routeur sépare le trafic du backbone des trafics internes (voir schéma).
Une station dite centrale (peut importe son emplacement réel):

Une machine dite station-sonde dans chaque entité importante est configurée pour contrôler régulièrement les répéteurs et s'assurer de la disponibilité du réseau. Elle ne remonte à la station centrale que les anomalies. Cette répartition accroît la fiabilité de l'ensemble, limite pour la machine centrale le nombre d'équipements à interroger, et réparti le trafic snmp.
Les problèmes sont signalés à l'aide de messages vocaux reconstitués (le mail n'est pas satisfaisant car nous en sommes déjà inondés).
Le tout s'appuie sur des briques simples et fiables telles que snmp ou ping. Dès leur mise en place ces programmes effectuent une véritable radioscopie d'un réseau. Puis garantissent sa qualité opérationnelle.



Jres95