next up previous
Item suivant: Missions du NIC
Sommaire: le NIC Francais
Item précédent: le NIC Francais

Historique

L'Inria gère depuis 1987, par délégation du SRI-NIC, puis de l'InterNic, le domaine national .fr ( ISO IS-3166), dans un premier temps pour les besoins propres de ses chercheurs, puis pour l'ensemble de la communauté R&D française.

L'Inria a assuré à l'origine l'administration du réseau Fnet/Inria qui fut le seul support de l'Internet en France jusqu'en 1992. Le service NIC gif France, à l'origine financé par les contributions des adhérents du réseau Fnet, a été ouvert en 1992 à l'Association Fnet et à Renater puis, lorsque la demande s'en est fait sentir, à tous ceux qui en France souhaitaient se raccorder à l'Internet.

L'expansion commerciale de l'Internet en 1994 a vu l'apparition sur le marché de nouveaux opérateurs de services réseau offrant une connectivité internationale. En novembre 1994 un Comité de Concertation NIC (CC-NIC) a été créé, à l'initiative de l'Inria, constitué d'un représentant de l'Inria et d'un représentant de chacun des opérateurs disposant à cette époque d'une infrastructure internationale : EUnet France (l'Association Fnet a donné naissance à EUnet France SA en avril 1994), InternetWay, Oléane, Renater, Transpac. Deux autres réunions du Comité de Concertation ont suivi en février et mai 1995, selon une périodicité trimestrielle. A partir de juin 1995 de nouveaux opérateurs ont rejoint le Comité de Concertation NIC (au 20 septembre, Axime services, Bull international, Com, Eurotéléport de Roubaix, Francenet, Matra-Hachette multimédia, Pressimage, SGIP Publicis) ou participent au financement du NIC (Axone, Calvacom, DTR, Infodesign, Isicom/Computer case, NCTech, Remcomp, SCT Worldnet, Skyworld, Topteck). L'administration du NIC France nécessite une totale impartialité vis à vis des opérateurs de services réseau.



Jres95